skip to Main Content

Techniques traditionnelles « revisitées » par Atelier Yael Céladon

Techniques traditionnelles « revisitées »

L’Atelier Yael Céladon utilise essentiellement les techniques respectueuses de l’environnement à partir de chaux, de caséine, d’œuf, de colle de peau de lapin, de gomme laque, de gomme arabique, de cire naturelle, d’essence d’écorces d’agrumes, de blanc de Meudon (ou poudre de marbre), de toile de Tarlatane… avec le plaisir d’utiliser les méthodes d’antan… pour la beauté du geste.

Enduit colle de peau de lapin

Le travail à la colle de peau de lapin est une technique ancienne traditionnelle du peintre décorateur. Elle s’utilise comme colle, additionnée de Blanc de Meudon elle devient enduit, mastic (gros blanc), peinture en fonction des dosages. Ce travail long et minutieux s’effectue dans les règles de l’art, à chaud ou en alternant chaud et froid (enduit, effet marbré…).

Toile de Tarlatane

Utilisée par l’artisan en restauration du patrimoine, cette toile se travaille avec la colle de peau de lapin pour combler les brèches du temps, c’est le marouflage de renfort. Cette même toile est aussi utilisée en marouflage de décor pour les décors raffinés, les finitions laquées ou vernis.

Enduit ou Gesso

Utilisés pour préparer le support à peindre, le rendre uniforme, et donne un meilleur rendu.
La gomme laque est la seule résine naturelle fabriquée par un insecte, la cochenille. C’est le plus vieux vernis pour le bois. Utilisé aussi comme interface sur une peinture, sous une cire ou encore comme bouche pore.
L’encollage est préparé de la même manière que la milkpaint avant ajout du Blanc de Meudon ou blanc de marbre.
Le gesso composé de colle de peau de Lapin et de blanc de marbre. C’est un enduit qui permet de « lisser » l’objet, le meuble à peindre. Additionné d’une quantité plus importante de blanc de Meudon, il devient un support prêt à accueillir de petites pièces à insérer ou mouler des objets…

Back To Top